Améliorer votre santé financière c'est possible.

Solutions pour s’en sortir avec la hausse des taux d’intérêts

Hausse du taux directeur

 

Tout comme l’inflation, les taux d’intérêts vont continuer de monter dans la prochaine année. Avec une hausse de 7,7% de l’inflation en mai en comparaison de l’année 2021(1), la Banque du Canada s’apprête de nouveau à hausser son taux directeur en juillet pour calmer le jeu et on s’attends que cette hausse se poursuive tout au long de 2022.

Bien que ces hausses aient pour but que cela coûte moins cher à chacun d’entre nous pour payer son panier d’épicerie, reste que le remède fait mal à nos portefeuilles. La hausse des taux d’intérêts affecte entre-autres nos placements en bourse (les marchés préfèrent des taux d’intérêts bas), nous fait payer plus cher notre marge de crédit hypothécaire et plusieurs ménages doivent reporter l’achat de leur nouvelle demeure ne pouvant plus se qualifier avec les nouveaux taux.       

En attendant que ça passe, quoi faire?  

Cette situation est certainement temporaire mais si on se fie aux différentes opinions des économistes, ce ne sera pas avant 2023 ou 2024. Entre-temps, certaines solutions sont envisageables pour minimiser l’impact des taux d’intérêts élevés sur vos finances. Si vous avez des placements REER à faire et que vous préférez la prudence en attendant que les marchés se redressent, les certificats de placement garantis (CPG) sont à des taux très élevés comparativement aux dernières années. Actuellement autour de 3,5 à 4,5% pour les termes de 1 à 5 ans. Ils ne battent pas l’inflation mais c’est définitivement mieux que le -10% de la bourse de Toronto observé depuis le début d’année.

Votre prêt hypothécaire doit être renouvelé dans un an ou deux et vous ne prévoyez pas vendre? C’est le moment pour discuter avec votre banque d’un renouvellement surtout si vous avez entamé votre marge hypothécaire. En regroupant le total de votre dette dans un taux fixe, cela sera peut-être plus avantageux étant donné que les intérêts sur votre marge ne cesseront d’augmenter tant que les taux de la Banque du Canada grimperont. Et si les nouveaux taux sont difficiles pour vous qualifier avec la banque, pensez aux hypothèques alternatives. Elles sont de plus en plus populaires mais peuvent aussi mieux répondre à certains dossiers plus difficiles à traiter avec la banque.

Vous trouverez ci-dessous quelques liens et notes utiles. Au besoin et cela sans frais, un conseiller en sécurité financière ou un courtier en prêts hypothécaires peut vous guider afin de bien évaluer votre situation.


Bonne semaine!


Christian Bavota, 

-----------------------------------------------

 

Solutions possibles pour économiser

  1. Hypothèque : Comparer votre pénalité vs les intérêts payés pour un nouveau prêt hypothécaire avec votre banque ou une autre institution ;
  2. Biens essentiels : Utiliser les points sur vos cartes (Aéroplan ou autre) pour les échanger pour de l’essence, alimentation, etc ;
  3. Vacances : Du tourisme en ville : Jardin Botanique, Saute-mouton, Biodôme.

Liens utiles :

  1. Article La Tribune : Hypothèques alternatives - ici
  2. Certificats de placement garantis - recherche - ici
  3. Prêt hypothécaire alternatif - recherche - ici
*1) Statistiques Canada -  - ici

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés