Améliorer votre santé financière c'est possible.

Est-ce que l'invalidité et la maladie ça n'arrive qu'aux autres?

Vrai et faux car si on se fie aux statistiques sur le cancer au Canada, on estime que ce sont 2 personnes sur 5 qui en seront atteintes au cours de leur vie. Par le fait même, les proches en seront aussi affectés. Conjoint qui s’absente du travail, baisse de votre revenu qui affecte l’épargne des vacances de la famille ou encore les cotisations au REEE de vos enfants délaissées pour privilégier un traitement. Se protéger en cas d’invalidité ou de maladie grave prend tout son sens si vous êtes travailleur autonome ou entrepreneur. Et si vous êtes employé d’une entreprise? Mieux vaut vérifier ce que votre employeur vous offre car dans cette situation vous avez peut-être droit à une protection mais il faut surtout savoir combien vous avez droit!   

 

Vous êtes protégé en partie par le gouvernement du Québec 

Selon les circonstances : sur la route (SAAQ), à votre travail (CNESST) ou dans la vie de tous les jours (Régime de rentes du Québec) vous êtes protégés mais pour une partie de votre salaire et aussi selon le type d’invalidité. En ce qui concerne le Régime des rentes du Québec, pour qu’une invalidité soit reconnue comme grave et permanente, elle doit durer indéfiniment, sans aucune amélioration possible. L'invalidité temporaire, ou l’incapacité temporaire, de travailler n'est pas couverte par le Régime de rentes du Québec. C’est pourquoi il est important de bien évaluer vos besoins financiers si vous subissez un arrêt de travail.

Suivre le mode d’emploi pour vous protéger vous et votre famille :

  1. Employé d’une entreprise : Vérifiez avec votre employeur quelle est votre couverture. Vous payez pour des assurances collectives? Il faut savoir si c’est pour la vie, assurance santé, invalidité, etc. Avec cette information vous pourrez évaluer si cette protection est suffisante pour garder votre style de vie et si vous avez besoin de compléter avec un assureur privé en cas d'invalidité ou de maladie grave.
  1. Entrepreneur ou travailleur autonome : Dans cette situation vous devez absolument avoir une couverture pour compenser une perte de revenu éventuelle. Les couvertures étatiques n'étant pas suffisantes, il faut se tourner vers les assureurs qui vous proposerons ce qui vous convient le mieux. Dans le cas d’une incorporation, vous pourrez payer cette couverture et possiblement déduire la dépense mais sachez que si c’est le cas, la prestation sera imposée. Si vous êtes travailleur autonome, vous ne pouvez déduire les primes pour votre impôt mais vous ne serez pas imposé si vous recevez des prestations. 

Vous trouverez ci-dessous quelques liens et notes utiles pour mieux vous informer sur le sujet. Au besoin et cela sans frais, un conseiller en sécurité financière pourra toujours vous guider afin de bien évaluer votre situation.

Bonne semaine et santé! 

 

-----------------------------------------------------------------

 Notes importantes

  1. L’assurance invalidité peut être de courte durée ou de longues durée ;
  2. Votre assureur pourrait ajuster vos prestations avec ces régimes : SAAQ, CNESST, Retraite Québec ;
  3. Il y a un délai de carence entre le moment de l’invalidité et le versement des prestations ;
  4. Les prestations versées pour l’invalidité ou la maladie grave peuvent être imposées.

Liens utiles :

  1. Questions et réponses sur l’invalidité - Autorité des Marchés Financiers - Voir
  2. Prestations d’invalidité versée par le gouvernement du Québec - Voir
  3. Consultez votre relevé pour l’invalidité au Régime des rentes du Québec - Voir 
  4. Critères d’admissibilité pour invalidité Retraite Québec - Voir
  5. SAAQ invalidité en cas d’accident de la route - Voir

 

*1) Société Canadienne du Cancer - ici

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés