Améliorer votre santé financière c'est possible.

Économiser en faisant l’épicerie c’est possible.

Bonne nouvelle!

L’indice des prix à la consommation (IPC ou inflation si vous  préférez), a augmenté de seulement 7,6 % en juillet, donc en baisse par rapport à l'augmentation de 8,1 % enregistrée en juin. Mais attention, cette baisse est attribuable au ralentissement de la croissance des prix de l'énergie. Le reste des composantes pour le calcul de l’IPC ont augmenté dont l’alimentation et pas mal en plus. Oups!

Avec la guerre en Ukraine qui se poursuit et les difficultés d’approvisionnement dans le monde, le prix du panier panier d’épicerie a continué de gonfler. On a d’ailleurs largement parlé dans les médias du beurre à 8.00$ la livre et si on y regarde de plus près, les augmentations en général dans la dernière année sont très fortes dont les fruits frais (+11,7 %), café/thé (+13,8 %) et les œufs (+15,8 %).

Source : Statistiques Canada

Le montant total alloué à l’alimentation dans une famille est normalement de moins 10% du budget mais avec la hausse des prix on s’attend à ce que cela dépasse ce seuil sous peu. Cette hausse des coûts qui semblait passagère pour certains devient de plus en plus une certitude et elle affecte beaucoup de familles. Si nos revenus ne suivent pas, il faudra se serrer la ceinture sur des dépenses telles que les vêtements, les voyages et les sorties pour continuer de se nourrir convenablement.

Source : Rapport sur les prix alimentaires canadiens

 

Bien planifier égale succès.

La situation n’est pas rose mais il existe des solutions pour faire des économies tout en faisant l’épicerie. Vous trouverez ci-dessous quelques astuces mais quelle que soit celles que vous utiliserez, garder en tête que le principe est de changer ses habitudes pour continuer de profiter de bons repas en famille.

Bonne épicerie!

 ___________________________________________________

1) Budgéter

Se faire un budget mensuel et essayer de ne pas y déroger est le premier moyen à adopter pour ne pas trop dépenser. Vous avez du mal à le respecter? Pour vous motiver, mettez de côté l’argent que vous auriez dépensé pour des achats inutiles. La somme amassée au bout de l’année pourra être investie dans un voyage ou dans un projet qui vous est cher.

2) Acheter en grande quantité

Lorsque vous achetez de la viande hachée, des pilons de poulet ou des côtelettes de porc, par exemple, procurez-vous des paquets de format familial. En général, ceux-ci coûtent moins cher. Vérifiez toujours le prix au kilogramme pour vous assurer que vous faites une bonne affaire. Vous n’avez pas besoin d’une aussi grande quantité? Emballez le surplus et congelez-le en vue d’une utilisation ultérieure!

3) Acheter en fonction de la saison

Choisissez autant que possible des fruits et des légumes de saison. Favorisez les petits fruits (fraises, framboises, bleuets et mûres) l’été, les pommes l’automne et les agrumes l’hiver. Faites de même avec les légumes en privilégiant ceux qui poussent en abondance au Québec pendant la belle saison. C’est aussi une bonne façon d’encourager l’économie locale!

4) Couper, râper et jouer au boucher

Le fromage et les carottes coûtent beaucoup plus cher lorsqu’ils sont vendus râpés. Il en est de même pour les champignons et les autres légumes qui sont offerts tranchés ou prêts à manger. Quand on pense aux économies que l’on peut réaliser, préparer nos aliments n’est pas si fastidieux! Psst! Lorsqu’il y a un spécial considérable sur le fromage en brique (cheddar, mozzarella, gouda), profitez-en pour faire des provisions! Râpé et emballé dans un contenant hermétique, le fromage se conservera au congélo jusqu’à six mois.

Plutôt que d’acheter votre poulet en escalopes, en cubes ou en lanières, tranchez- le vous-même! Puisque le prix au kilo est plus élevé lorsque la viande est vendue coupée, cela vous permettra de réaliser des économies substantielles au bout du compte. Faites de même avec le boeuf, le porc et l’agneau, et profitez des rabais pour en faire provision!

Exemples 29 août 2022

Filet mignon

  • IGA - Filet prêt au Bbq - 7,99 $ / 100g
  • Métro - Filet mignon entier - 5,51 $ /100g
  • Mayrand -Filet mignon entier  3,30 $ / 100g

5) Cuisiner

Faire son propre bouillon de poulet, sa sauce tomate (ou bolognaise) et ses pâtés (viande, poulet, saumon) est une bonne façon d’économiser. Pour éviter que ce soit une corvée, on met quelques dimanches «popote entre amis» à notre calendrier. Ainsi, on peut cuisiner de grandes quantités que l’on se partage à la fin de la journée. L’art de joindre l’utile à l’agréable!

________________________________________

Christian Bavota 


*Liens utiles :

  1. Rapport sur les prix alimentaires canadiens. -ici-
  2. Statistiques Canada -ici-

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés